17Ceux qui vont te rebâtir
se dépêchent d’arriver,
tandis que partent loin de toi
ceux qui t’ont démolie,
ceux qui t’ont dévastée.
18Regarde autour de toi et constate :
tes enfants se rassemblent tous
et arrivent vers toi.
J’en fais le serment
aussi vrai que je suis vivant,
dit le Seigneur,
ils seront pour toi
comme un bijou dont on se pare,
comme une ceinture de fiançailles
qu’on se met à la taille.

C’est la parabole d’une libération attendue et espérée, celle de tout un peuple qui peut reconstruire sa vie. L’ambiance est à la joie des retrouvailles également.
Un peuple  riche d’une descendance aussi  nombreuse que « le sable de la mer », selon la promesse faite à Abraham.
Cette descendance est comparée à un bijou précieux qui embellit la personne, ou encore comme une ceinture de fiançailles. Etait –ce peut être  déjà une tradition, comme aujourd’hui, de marquer par le cadeau d’un bijou la demande en mariage ?  Ce que l’on sait, c’est que lors des tractations entre les familles pour décider d’une union, il y avait marchandage de biens, de troupeaux. Une dot importante enlevait plus facilement l’accord de tous.
Ainsi, l’alliance dont Dieu se fait le garant,  est scellée par sa volonté de faire revenir son peuple et de lui permettre de reconstruire sa vie.

En ce moment de reprise des cultes, le thème de la reconstruction- ou de la construction nous habite tout particulièrement. Mais comment allons-nous reconstruire les liens ?
Allons-nous avoir la sagesse de prendre notre temps et de réfléchir posément à la manière de le vivre, ou allons-nous nous précipiter tête baissée parce que nous sommes en manque de contacts ?
Nous sommes à une période charnière. Selon notre manière d’aborder la reprise, nous ouvrons l’avenir- avec sécurité, ou nous ouvrons la porte à une nouvelle vague de contagion.  Que souhaitons-nous vivre ??
Que notre enthousiasme puisse  donc être encadré par notre prudence et surtout, par le respect que nous nous devons les uns aux autres.
Alors la reconstruction, le tissage des liens sera solide et pourra tenir dans la durée.

Prions

Au moment où la porte s’ouvre, Seigneur, sur de nouvelles possibilités, accorde nous ton Esprit. Qu’il se pose sur nous pour nous inspirer la confiance et le respect. La confiance que c’est Toi qui nous guide dans cette nouvelle étape, et le respect mutuel que nous nous devons les uns aux autres.
Apprends-nous les gestes qui permettent une reprise sans risque, que chacun regarde aux autres plutôt qu’à son seul intérêt.
Fais-nous agir à l’exemple du Christ, devenu serviteur, pour la joie et la vie de tous.

AMEN