1Mais maintenant, ainsi parle le SEIGNEUR
qui t’a créé, Jacob,
qui t’a formé, Israël :
Ne crains pas, car je t’ai racheté,
je t’ai appelé par ton nom, tu es à moi.
2Si tu passes à travers les eaux, je serai avec toi,
à travers les fleuves, ils ne te submergeront pas.
Si tu marches au milieu du feu, tu ne seras pas brûlé,
et la flamme ne te calcinera plus en plein milieu,
3car moi, le SEIGNEUR, je suis ton Dieu,
le Saint d’Israël, ton Sauveur.

Dieu Créateur est aussi celui qui accompagne et qui permet de traverser ce qui est à traverser, de vivre ce qui est à vivre.
Or ce devait être un vécu particulièrement difficile que celui de son peuple, arraché à sa terre, déraciné de ses coutumes et de ses pratiques religieuses.
Plus de Temple, plus de sacrifices, la foi a dû alors se rassembler (c’est la mise par écrit de certains textes, comme par exemple Genèse 1 – un credo au Dieu Créateur, polémique contre l’adoration de la création- lune, soleil-étoiles…
Le Créateur ne se contente pas de laisser aller le cours de l’histoire, il accompagne la vie des siens.
Plusieurs mots importants :
-Racheter –  le « goel », c’est celui qui « rachetait par ex  le droit d’épouser la femme de son frère défunt, pour que l’avenir soit possible.  On pense aussi aux rachats de prisonniers en temps de guerre. C’est dire que la vie d’une personne est infiniment précieuse.
-Je t’ai appelé par ton nom : une connaissance personnelle de chacun, chacune par ce Dieu qui appelle.
-Je serai avec Toi : la promesse d’une présence indéfectible de Dieu
-Je suis ton Sauveur. Le salut est surtout compris, probablement, comme l’action qui permet la vie.

Et nous, encore pris dans cet étau de la pandémie ?  Comment pouvons-nous accueillir ces paroles sinon par la confiance ?Comment pouvons-nous aussi faire écho à cette promesse, sinon par notre engagement pour la vie, partout autour de nous ! Les gestes de solidarité qui fleurissent en ces temps troublés en sont un bel exemple.
Ne nous laissons pas décourager par le déroulement du temps, mais que Dieu nous donne l’imagination et la volonté de faire fructifier  de nouveaux projets, même si l’avenir reste flou.

Prions :

Seigneur,
Sur Toi je m’accroche
Comme l’ancre s’accroche à la rive
Comme  l’alpiniste s’arrime à sa corde.
Comme la plante s’enracine en terre

Seigneur,
Sur Toi je m’accroche
Donne-moi de tenir bon
Mais pas tout seul-e
Donne-nous de tenir tous ensemble
Alors, en nous appuyant sur Toi
Et les uns sur les autres,
Nous arriverons au port

Amen